Projet d'écriture collaborative

Développer le talent d’écriture de vos apprenants
(Re)découvrir le plaisir de lire en français

Débattre

Voilà pourquoi se lancer dans un projet collectif d’écriture créative

Il y a quelques temps, je vous parlais d’un projet de création d’enquête grandeur nature en partenariat avec la société LudiSensu et son équipe « Mortelle Soirée » : ici.

Cette année, LudiSensu a lancé son nouveau projet « Mortel Polar » – le principe est simple : proposer l’écriture collaborative d’une nouvelle policière.


Le fonctionnement de base

Les participants :
- des co-auteurs i.e. des écrivains amateurs

- des lecteurs-jurés i.e. des lecteurs qui votent pour leur chapitre préféré

 

Le principe :
Le site fournit le premier chapitre pour créer le point de départ de l’intrigue. Les co-auteurs vont ensuite proposer chacun un deuxième chapitre qui sera soumis au vote des lecteurs-jurés. Ces derniers devront donc choisir leur chapitre préféré. De semaines en semaines, les co-auteurs avancent dans l’histoire avec leur proposition de chapitre et les lecteurs-jurés lisent et votent pour constituer l’histoire finale.


Et voilà le résultat pour la première session !

***

Pour info, les prochaines sessions « Mortel Polar » sont les suivantes :

Session 2 : du 4 septembre au 18 décembre 2016
Session 3 : du 1er janvier au 20 mai 2017

 

Ces dates correspondraient à des semestres universitaires et le projet serait ainsi facilement intégrable dans un tel contexte de formation. On peut aussi envisager de se lancer dans l’aventure avec des lycéens.

 

Vous pouvez tester l’idée en tant que lecteur-juré pour la session 2, puis inscrire vos élèves pour la session 3 ! De mon côté, j’ai participé à la session 1 – voilà donc mon retour et mes suggestions d’exploitations en classe.

***

Un tel projet pour nos apprenants – quelles exploitations possibles ?

 

1.     Inscrire ses apprenants en tant que lecteurs-jurés (niveau B2/C1)

Sachez que même si les votes pour les premiers chapitres sont clos, vous pouvez toujours vous inscrire en cours de route et accéder aux chapitres qui ont déjà été choisis. Il faudra ensuite bien respecter les délais pour les phases de vote. Des mails de rappels sont envoyés !

Les chapitres font environ 3 pages. Rien d’insurmontable pour des élèves B2/C1 mais attention, il y aura 5 ou 6 chapitres différents à lire (selon le nombre de co-auteurs)… soit 15 à 18 pages, ça change tout de suite. Durant la première session, les lecteurs-jurés avaient une semaine pour lire et voter. C’est peut-être un peu court pour vos apprenants ou justement un bon challenge, tout dépend de la manière dont vous intégrez le projet dans votre formation.

 

Les idées de Jeux-époustouFLE

L’exploitation principale pour moi serait de proposer un débat après les lectures pour parler / décider du meilleur chapitre. Je vois deux options selon le profil de vos apprenants (volonté de travailler en autonomie ou non)

 

* Option 1 - Demander à vos élèves de s’inscrire individuellement. Ils recevront donc les informations et les rappels sur leur propre boîte mail tout au long du projet. Cette inscription peut se faire dans le cadre d’une première séance en salle multimédia. Vous pouvez également faire la lecture du premier chapitre ensemble lors de cette séance - avec ou sans activités spécifiques de compréhension écrite. Puis, envisagez une activité orale visant à faire des hypothèses sur la suite de l’histoire…
En s’inscrivant individuellement, les apprenants seront autonomes pour lire les chapitres. Avant chaque vote en ligne, organisez en cours un débat sur les points positifs et négatifs de chaque texte / la cohérence avec les chapitres précédents… Les apprenants voteront de manière autonome.

 

* Option 2 – Seul l’enseignant s’inscrit sur le site et imprime les différents textes pour les apprenants. La lecture pourra se faire en classe pour ainsi s’assurer que chaque élève lit et participe au projet. À l’issue des lectures, le débat devra aboutir à une décision commune pour voter sur le site. C'est donc seulement l'enseignant qui votera sur le site.

* Si lire une vingtaine de pages en une semaine vous paraît trop difficile, demandez aux apprenants de lire seulement deux chapitres : dans ce cas, organisez bien la distribution pour que tous les textes soient lus. Chaque élève aura donc la tâche de lire attentivement  pour résumer le texte aux autres et ensuite débattre ensemble sur le meilleur chapitre (et peut-être donner envie de lire les autres propositions)

 

* On peut imaginer la création d’une grille de lecture avec les élèves au début du projet pour ensuite alimenter les décisions lors des débats.

 

2.     Proposer à ses apprenants (parfois timides mais talentueux) de participer en tant que co-auteur (niveau C1)

De manière encadrée ou autonome, encouragez un ou plusieurs élèves à participer à ce projet 100% francophone. Contactez LudiSensu pour préciser que vous souhaitez valoriser vos apprenants à travers cette initiative.

 

3.     Créer son propre espace d’écriture collaborative (à partir du niveau B1)

LudiSensu propose aux intéressés de mettre en place leur propre plateforme d'écriture collective participative, avec ou sans thème policier. Vous choisissez le nombre de co-auteurs, le nombre de chapitres, la durée totale du projet, la durée des phases d'écriture et des phases de vote... De quoi répondre à vos exigences et votre temps disponible.
Vous pouvez remplir le formulaire du site ou contacter directement LudiSensu.

 

On peut ainsi imaginer un projet d’écriture collaborative entre différentes Alliances françaises, Instituts français ou lycées français ! Ou encore entre différentes universités d’un même pays !


Je vous laisse ainsi réfléchir à vos projets pour la prochaine rentrée...

N’hésitez pas à contacter Pascal, créateur de LudiSensu : contact@ludisensu.com si besoin.
Contactez aussi Jeux-époustouFLE et/ou laissez des commentaires sur le site, je serai ravie de suivre votre démarche !

 

Pour d'autres idées, ajustements ou questions, laissez un petit commentaire sur cette page.

Écrire commentaire

Commentaires : 0