Black Stories et Mindmaze

Alors… l'énigme "imperméable"... Vous êtes prêts?
Un homme est rentré chez lui sous une  pluie battante. Pourtant, il n’avait pas un seul cheveu mouillé. Et cela, sans parapluie ni chapeau ! Il n’avait aucun endroit pour s’abriter alors qu’il a parcouru plusieurs kilomètres.
Saurez-vous résoudre ce mystère ?
(la solution est à la fin de cet article !)

Des énigmes, des énigmes et encore des énigmes !
Black stories et ses histoires lugubres ou Mindmaze qui transforme notre esprit en labyrinthe,
voilà deux jeux aux situations intrigantes qui pourraient bien nous faire perdre la tête.

 

Auteurs de Black Stories : Corinna Harder et Jens Schumacher

Editeur de Black Stories : Kikigagne?

Auteurs de Mindmaze : Timothy Bokarev

Editeur de Mindmaze : Edge Entertainment

 

Durée :  5 à 20 minutes

Effectif : à partir de 2 joueurs

Compétence(s) langagière(s) sollicitée(s) : expression orale

Matériel : Black Stories et Mindmaze sont des jeux de cartes.
Black Stories, 50 cartes recto verso : Le recto comporte une illustration, un titre et l’énigme.
Le verso comporte la solution de l’énigme et une illustration.
Mindmaze, 40 cartes recto verso : Le recto comporte une illustration, un titre et l’énigme. Le verso comporte la solution de l’énigme et trois à cinq questions qui valent un certain nombre de points.


La mécanique des jeux en quelques lignes…

Le maître du jeu annonce  à voix haute l’énigme. Il lit silencieusement la solution au dos de la carte et peut ainsi répondre, par oui ou non, aux questions des autres joueurs qui doivent résoudre l’énigme.

But du jeu : résoudre une énigme

But pédagogique : systématiser les structures interrogatives et exprimer une solution plausible à l’énigme donnée

Type(s) d’activité(s) : systématisation et utilisation

Actes de parole visés : démontrer, commenter, se renseigner

Savoir-faire sollicités : poser des questions, donner/demander des détails

Savoirs linguistiques sollicités : structures interrogatives, questions fermées, intonation montante, pronoms relatifs, connecteurs logiques exprimant la cause, la conséquence et le but, temps du  passé…


La différence entre Black Stories et Mindmaze :

Les thèmes :

Il existe plus d’une dizaine de versions de Black Stories que vous pouvez découvrir ici (en cliquant sur les boîtes de jeux)  : classique, cinéma, faits vécus, Moyen Age, polars… Peu importe les versions, les thèmes tournent toujours autour du crime. L’éditeur propose toutefois trois versions junior « histoires de filles », « histoires de fantômes » et « histoire nocturnes » que je ne connais pas. D’autres variantes existent encore mais dans d’autres langues (j’ai trouvé par exemple une version « pirate » en allemand qui me semble accessible aux enfants comme aux adultes mais qu’il faudrait traduire. Je me lancerai peut-être un jour !)


J’ai dans mon armoire Black Stories Faits Vécus dans lequel les énigmes sont basées sur des histoires vraies comme les aventures du Petit Chaperon Rouge ou Bonnie&Clyde.

Encore quelques informations complémentaires dans la ludothèque québécoise.

Il existe six versions de Mindmaze, présentées en détails ici : des enquêtes policières aux histoires « incroyables mais vraies » en passant par des énigmes qui font peur…


J’ai choisi de me procurer la version Mindmaze - Y en aura pour tout le monde, qui comme son nom l’indique, saura plaire à n’importe quel joueur et saura satisfaire n’importe quel public d’apprenants. Les énigmes sont très variées et facilement accessibles.

Les énigmes :

Les énigmes et/ou les solutions de Black Stories peuvent être difficile à comprendre pour certains apprenants (vocabulaire utilisé, longueur…).  

Les images :

Les illustrations de Black Stories sont sobres, noires et rouges dans toutes les versions du jeu.

Les cartes de Mindmaze sont plus colorées et un peu plus attractives selon moi.

Dans les deux jeux, les images peuvent aider à résoudre l’énigme... ou pas du tout !

Les modes de jeux :

Black Stories installe une situation de collaboration entre les joueurs. Ceux-ci vont devoir poser les bonnes questions et écouter attentivement les réponses pour résoudre l’énigme ensemble.

Mindmaze propose une règle de jeu supplémentaire apportant une petite compétition entre les joueurs. Au verso de chaque carte on trouve des questions pertinentes à poser, accompagnées de points (2, 3 ou 5).
Plusieurs adaptations sont alors possibles :
*Le joueur qui pose une (ou plusieurs) bonne question obtient les points. On peut faire une partie avec plusieurs énigmes pour cumuler des points.

*Chaque joueur dispose de 10 points avant le début du jeu. Une question pertinente posée fera gagner des points et toute autre question posée fera perdre 1 point.

Celui qui obtient le plus de points gagne et sera nommé "l'as de l'énigme"!


Type de participation du formateur
Dans ces jeux, il est préférable que le formateur soit le maître du jeu qui pose l’énigme. Il pourra aussi guider les apprenants dans leurs questions si nécessaire. Dans Mindmaze, il pourra également gérer les points selon les questions posées.

 

Remarque : l'intégration du jeu dans la séance

L’utilisation de ces jeux en classe ne fera sans doute pas l’unanimité car les intérêts pédagogiques de Black  Stories ou Mindmaze peuvent sembler assez pauvres en comparaison avec d’autres jeux. Il sera aussi peut-être plus difficile de les insérer de manière cohérente dans votre programme.

La justification de l’utilisation de Black Stories ou Mindmaze réside dans l’intérêt de travailler les structures interrogatives en choisissant autant que possible des énigmes sur le thème de votre séquence. Si les deux jeux sont d’abord un moyen de systématiser les questions fermées, le formateur peut toutefois aller plus loin en demandant aux apprenants d’exprimer une hypothèse plus précise (et ainsi faire appel à davantage de savoir-faire linguistiques).
Ces jeux sont aussi l'opportunité de revoir comment poser des questions en notant au fur et à mesure les questions des apprenants. Puis, à la fin de la partie, vous pourrez étudier de plus près les structures interrogatives proposées . Si vous souhaitez faciliter la mécanique du jeu et travailler avec d'autres types de questions, vous pouvez autoriser les joueurs à poser des questions ouvertes. Dans ce cas, faites attention à ne pas donner de réponse trop précise sinon l'énigme peut rapidement être résolue!

Conseils

Black Stories ou Mindmaze ? Peu importe celui que vous choisissez, je vous conseille de sélectionner les énigmes au préalable : selon le niveau et les intérêts de vos apprenants et/ou selon les thèmes (impliquant un certain vocabulaire).

Dans un contexte d’enseignement/apprentissage du français, je préfère Mindmaze pour son adaptation à des publics variés et ses idées de questions pertinentes à poser.


Avez-vous déjà utilisé l’un de ces jeux en cours ?

En êtes-vous satisfaits ?

Quelles adaptations / démarches pédagogiques seraient possibles ?


Les bonnes questions à se poser pour l'énigme "imperméable"
L’homme est-il venu en voiture ?
A-t-il marché ?
Ses vêtements étaient-ils mouillés ?

Solution de l’énigme :
L’homme est chauve !

Écrire commentaire

Commentaires : 0