Sandwich

Sevil - Moi c'est un sandwich classique… typique autrichien avec du fromage non avec un fromage de Voralberg  et du jambon.

Christopher - Il y a des sardines très fraîches et aussi des poivrons pour donner un goût mh spécial… et du citron pour pour un goût très frais. C’est une très très bonne cuisine.

Groupe A2, Autriche

Avec Sandwich, découvrez les talents culinaires de vos apprenants !

Auteur du jeu : Christophe Raimbault
Illustrateur : Thibault Deflandre
Editeur : Repos Prod

Durée :  30 à 45 minutes

Effectif souhaité : 4 à 6 joueurs (faire des équipes si le groupe est plus important)

Compétence langagière sollicitée : interaction orale

Matériel : 56 cartes d’ingrédients

Sandwich en quelques lignes…

Le marché
On dévoile autant de cartes que de joueurs. Chacun se précipite sur un ingrédient intéressant et le pose à côté de lui. On répète cette procédure 9 fois jusqu’à ce que chaque joueur ait 9 ingrédients.

La cuisine
Chaque joueur compose 3 sandwichs de 3 ingrédients et donne ensuite un sandwich à ses trois voisins de gauche, faces cachées. Tout le monde se retrouve avec 3 sandwichs devant lui.

La dégustation
Tour à tour, les joueurs dévoilent les trois sandwichs qu’ils ont reçus. Les cuisiniers tentent de montrer que leur sandwich est le meilleur. A la fin de la dégustation, les goûteurs classent leurs sandwichs par ordre de préférence (le meilleur à 3 points, le moins bon 0 et l'autre 2).

Le vainqueur est le joueur qui a reçu le plus de points à la fin des dégustations !

But du jeu : faire le meilleur sandwich

But pédagogique : décrire et/ou produire un discours convaincant

Type(s) d’activité(s) : systématisation ou réutilisation

Actes de parole visés : commenter, préciser, justifier

Savoirs linguistiques/pragmatiques sollicités : lexique des aliments, exprimer une quantité, exprimer une provenance, adjectifs mélioratifs/dépréciatifs, le superlatif

Savoir-faire sollicités : donner des détails, exprimer ses goûts/ses préférences, donner son avis

 

Type de participation : au-delà de 5 apprenants-joueurs, faites faire le jeu. Sinon, jouez avec vos participants.


Démarche pendant la séance :

1) Expliquez les règles du jeu en manipulant les cartes et faites une situation d’exemple.

2) Créez un tableau récapitulatif des points que vous compléterez au fur et à mesure des dégustations.

3)  Si nécessaire, durant la phase « du marché », prenez le temps de rappeler le lexique des aliments.

 

Conseils :

Pendant la phase « de cuisine », vérifier attentivement voire gérez vous-même la distribution des sandwichs aux adversaires pour éviter les erreurs et éviter de perdre l’effet de surprise pendant la phase « de dégustation ».

Remarques :

- Vous pouvez utiliser le matériel de Sandwich pour créer des activités de découverte autour du lexique des aliments / des adjectifs des goûts

- Vous pouvez utiliser le principe de Sandwich en créant vous-même des sandwichs et les faire critiquer par les apprenants



Télécharger
Les règles complètes
Règles_Sandwich.pdf
Document Adobe Acrobat 442.4 KB

Alors, prêts à passer à table ?
Laissez vos papilles pédagogiques s'exprimer !

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Lucie (lundi, 19 octobre 2015 15:06)

    Super idée pour la semaine du goût :)

  • #2

    Jeux-époustouFLE (mercredi, 21 octobre 2015 23:50)

    Je me permets de partager un échange en messages privés au cas où certains lecteurs seraient intéressés par plus de précisions :

    Vous avez testé sandwich qui semble en effet un super jeu.
    Une question: lorsque les joueurs affichent leurs 9 cartes et que chacun se sert, n'y a-t-il pas des risques de conflit, du genre "c'est moi qui l'ai voulue la première!", "je la voulais mais j'étais trop loin", etc
    Pourquoi ne pas plutôt faire tirer au sort les ingrédients et laisser simplement le mélange à la bonne volonté des joueurs?
    Mais je 'ai peut-être pas bien compris.. je suis allée sur le site marchand et n'a rien trouvé de plus!

    --> les précisions de Jeux-époustouFLE
    La phase, dite "de marché", est plus précisément expliquée dans le fichier règles_sandwich à télécharger. En fait, on donne directement 9 cartes à chaque joueur face cachée. Ce ne seront pas les cartes avec lesquelles ils devront faire les sandwichs. Ils ne regardent même pas les cartes données.
    On compte 1 - 2 - 3 et à 3 tout le monde met une carte sur la table face visible puis en prend une (et pas celle qu'il vient de poser, le formateur y veillera). Les auteurs du jeu propose de dire SAAAAAANDWICH et à "DWICH" tout le monde pose sa carte...
    Ainsi, si il y a 5 joueurs, 5 ingrédients seulement seront visibles en même temps. Et on répète la procédure 9 fois.
    Alors oui, le choix est parfois un peu musclé mais ne se transforme jamais en pugilat. Les joueurs rigolent et se rendent bien compte que le principe de cette phase est d'être rapide et que tout le monde ne pourra pas avoir que des cartes "faciles".

    Faire tirer au sort ne permettrait pas aux joueurs de réfléchir aux associations "goûteuses" entre ingrédients (même si cette réflexion doit être très rapide). Cette phase de marché est l'idée de base des auteurs de Sandwich et je trouve que ce moment aléatoire et vif,qui renvoie à la capacité stratégique (et pas encore linguistique) de l'apprenant-joueur, est bon et installe d'emblée une ambiance ludique et nouvelle entre apprenants.

    Quant à la réflexion possible "j'étais trop loin", il faut bien veiller pendant l'installation du jeu que tout le monde ait le même accès au centre de la table. Si le groupe est grand (10 ou 12 joueurs), faire des équipes de 2 et une seule personne posera et prendra une carte.

    Je n'ai jamais eu de problème par rapport à cette phase de marché (j'ai utilisé le jeu avec des apprenants de 12 à 50 ans). Cependant, je conçois qu'avec certains il serait pertinent de faire attention et peut-être distribuer/faire tirer au sort directement les 9 ingrédients. Je pense surtout là aux enfants, notamment ceux connus comme turbulents ou véritablement mauvais joueurs. A ajuster donc selon son public.