Oui Seigneur des Ténèbres

<< - Très chers serviteurs, vous êtes réunis ici car vous avez ENCORE échoué à la mission que je vous avais donnée. Je vous ai demandé de m'apporter la statue d'or de l'autre Seigneur des Ténèbres. Je ne la vois pas ! Où est cette statue d'or ?

- Oui c'est pas bon... alors nous avons pris une grande nef pour aller chez l'autre Seigneur des Ténèbres mais malheureusement nous avons rencontré la nef volante et c'était le bateau des elfes.

- Ce sont de toutes petites créatures vous pouvez les battre !

- Oui ils sont très petits mais aussi très dangereux parce qu'ils ont encore une fois beaucoup de magie. Et ils ont fait coulé votre nef. On a eu besoin de nager très longtemps. Et je pense que Kate peut expliquer ce qu'il s'est passé après ça... >>

Sonja, autrichienne, groupe B1.


Il est certain que Oui, Seigneur des Ténèbres, provoquera de bonnes tranches de rire
grâce au récit d'aventure des apprenants !


Auteur du jeu : Riccardo Crosa
Editeur : Edge

Durée : 15 à 45 minutes

Effectif souhaité : 3 à 6 joueurs

Compétence langagière sollicitée : interaction orale

Rôles fictifs : un Seigneur des Ténèbres et plusieurs serviteurs

Matériel : 80 cartes « Excuse » (personnages, lieu, objets) + 37 cartes « Action » (couper la parole, rejeter la faute)

 

Le jeu Oui, Seigneur des Ténèbres en quelques lignes...

Dans Oui, Seigneur des Ténèbres les joueurs (les apprenants) deviennent des serviteurs ayant échoué à la mission donnée par le Seigneur des Ténèbres (le formateur).

Leur but est d'expliquer cet échec sans recevoir les "regards qui tuent" de leur maître sous peine de se faire emprisonner, ou pire...
A partir de cartes Excuses symbolisant des lieux, des personnages ou des objets, ils raconteront les événements passés à leur maître.
Avec des cartes Actions, ils pourront couper la parole de leurs camarades ou les accuser d'avoir saboté la mission.

 

But du jeu : inventer de bonnes excuses pour ne pas décevoir le Seigneur des Ténèbres

But pédagogique : produire un discours convaincant

Type(s) d’activité(s) : systématisation ou réutilisation

Actes de parole visés : préciser, commenter, démontrer

Savoirs linguistiques/pragmatiques sollicités : registre soutenu et politesse, temps du passé, marqueurs de progression dans le temps, verbes d’opinion

Savoir-faire sollicités : décrire une situation/un personnage, exprimer l’accord/le désaccord, exprimer la certitude/l’incertitude, s’excuser

 

Type de participation : Jouez avec les apprenants et adoptez, au moins pour la première partie, le rôle du « Seigneur des Ténèbres ».

Démarche pendant la séance :

1) Présentez les rôles que chacun va incarner. Présentez ensuite les cartes et leurs fonctions.

2) Expliquez les règles en manipulant les cartes et faites une situation d’exemple.

Remarques :

- Pour entrer davantage dans l’imaginaire du jeu, apportez quelques accessoires de déguisement.

- Avant le jeu (avant la séance), vous pouvez retirer du jeu les cartes dont le titre est trop complexe et l'image peu significative.

- Être le « Seigneur des Ténèbres » vous permet : de relancer les discussions, de poser des questions pour faire approfondir et apporter plus de cohérence aux propos des apprenants joueurs ainsi que gérer le temps de la partie.

Télécharger
Les règles complètes du jeu
règles_OSDT.pdf
Document Adobe Acrobat 485.5 KB

Dans le même esprit, les jeux Speech et Il était une fois (articles à venir).

Écrire commentaire

Commentaires : 0